mercredi 14 décembre 2011

Recto verso


J'ai voulu reproduire un modèle aperçu dans l'une des plus belles vitrines de la ville. Finalement, ma robe n'a plus rien à voir avec l'originale qui était en lainage avec une grosse fermeture éclair à l'encolure. Mais je garde l'idée pour une autre fois.

Dans un premier temps, j'avais assemblé le devant et le dos avec le côté satiné du tissu sur l'endroit. Mais j'avais l'impression d'être en nuisette. La matière était collante, la robe ... indécente. Alors j'ai retourné le dos sur le côté crêpe. Sauf que j'avais oublié les traces de craie et de carbone faites à la roulette sur ce qui était censé être l'envers! Après une auréole et un trempage complet, elles sont finalement bien parties. La frayeur m'a servi de leçon, il vaut mieux passer une plombe à faire du bâti tailleur que de prendre le risque de bousiller un joli tissu avec du carbone incrusté par la roulette.


Crêpe de satin de polyester, encolure bénitier, d'après un moulage



3 commentaires:

  1. c'est quand on prépare soigneusement toutes les étapes que l'on gagne du temps! Bravo, cette robe est magnifique! je suis sûre qu'elle est bien plus belle que celle que tu avais vue en vitrine! (sympa de pouvoir cliquer sur "j'aime"!)

    RépondreSupprimer
  2. BRAVO ,CLAIRE ta robe est superbe!!!!Elle va faire des envieuses...!

    RépondreSupprimer
  3. Vue sur toi, elle est superbe.
    Alex

    RépondreSupprimer

Qu'en pensez-vous?