mercredi 21 mars 2012

Petit tuyau


Lorsque j'ai fait les ruchés de cette robe, j'ai trimballé partout avec moi mes cinq bandes de plus de dix mètres de long chacune à retourner et toutes les minutes d'attente étaient mises à profit. Surtout celles de la brasserie du midi! Mes amies avaient pitié de moi et m'aidaient. Mais c'est seulement en fin de travail que l'une d'entre elles remarqua qu'elle connaissait une méthode terriblement efficace pour fabriquer des tubes tout en les retournant. Je dois dire que cette astuce, ainsi que celle de l'onglet que je vous montrerai plus tard, figurent tout en haut de la liste des techniques intéressantes apprises durant mon année de CAP.

Explications en images
vous pliez en deux une bande, endroit contre endroit (plus elle est large au départ, plus ce sera facile par la suite) et vous commencez à la piquer.







vous retournez sur l'endroit













vous rabattez la partie non cousue par-dessus le tuyau formé de façon à le recouvrir. En faisant ce travail fastidieux qui ne vous prendra que quelques instants, vous pourrez avoir une pensée pour moi qui ai perdu des heures à retourner une soixantaine de mètres...











et vous reprenez votre couture où vous vous étiez arrêtée.


















au fur et à mesure que vous piquerez, il vous sera de plus en plus aisé de retourner le tube en même temps.

Merci qui?







Vous pouvez découvrir d'autres astuces sur le blog de Petit Citron ! http://www.petitcitron.com/blog/2012/03/astuces-couture/



Avec tout cela, je ne vous ai pas parlé de ma robe! Elle est courte, les manches paraissent immenses mais en fait elle reombent sur les poignets. Le tissu est du cupro corail absolument pas flashy comme sur la photo. C'est doux et fluide, très agréable à porter.
Le patron provient du magazine Burda de mars 2011. Le modèle devait être confectionné avec un tissu comportant le long d'une lisière des ronds plus ou moins superposés et coupés à cru, ton sur ton. N'importe quoi, ça se saurait si ce mouton à cinq pattes se trouvait dans un des trois pauvres magasins de mon coin. Qu'à cela ne tienne, j'ai fait des ruchés. Cela alourdit le bas de la robe et lui donne un joli mouvement quand je bouge. L'inconvénient, c'est qu'ils sont juste impossibles à repasser! Vous vous demandez comment ils sont faits? J'ai fait des plis creux, tous de la même dimension tant qu'à faire, j'ai fixé les bandes au bas de la robe par une piqûre au milieu. Enfin, j'ai formé les ruchés un à un en assemblant ses bords ensemble par un petit point. A croire que je n'avais que ça à faire...Ce n'était pas comme si j'avais un examen à préparer pour le mois suivant...





6 commentaires:

  1. géniale cette technique ! c'est fou toutes ces astuces en couture qui permettent d'aller plus vite...
    j'ai hâte de voir la robe portée !! bisous, Lucile

    RépondreSupprimer
  2. Je te vois encore coudre ces ruchés un à un, n'hésitant pas à recommencer à la moindre imperfection, quelle patience! Mais le résultat en valait la peine! quant à la petite astuce, ça a l'air de rien comme ça, mais ça facilite la vie! Bon, de là à en faire 60 mètres...

    RépondreSupprimer
  3. Merci d'avoir partagé cette astuce!!
    Elle va nous faciliter la vie, je pense.
    Je saurais m'en souvenir en temps et en heure!

    J'aimerais mettre ton article en lien sur mon blog pour pouvoir m'en rappeler, j'espère que cela ne te dérange pas... ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de problème pour le lien. C'est sympa de s'enrichir les unes des autres. Il faut faire profiter le plus grand nombre de ce qui nous facilite la vie!

      Supprimer
  4. Pour cette robe, n'ayant pas trouvé le fameux tissu, j'ai finalement opté pour une bordure de paillettes, et j'ai eu également des regards surpris de mes voisins dans le train le matin :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gens n'y connaissent rien! Tu as assumé, j'espère. On met bien des paillettes au bas des sacs en toile, pourquoi pas sur une robe?la couture permet d'exprimer sa personnalité, et ça c'est vraiment sympa.

      Supprimer

Qu'en pensez-vous?