samedi 30 avril 2016

Recyclage

Depuis le mois de mars, je suis initiée au monde de la fourrure par le dernier fourreur de la région. Il m'a fait démonter un vieil astrakan qui était dans sa cave depuis 20 ans et j'en ai fait une sorte de parka. Nous avons ajouté une bande de mouton sur le bord de la capuche et du cuir aux épaules sur les manches et les poches pour moderniser l'ensemble. 





Je me suis même offert une surjeteuse à fourrure! Assembler deux peaux devient (presque) un jeu d'enfant. Je les glisse verticalement entre deux coupelles et elles sont assemblées par un petit surjet. Pas besoin de prévoir des valeurs de couture et les épingles sont proscrites. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qu'en pensez-vous?